Questo sito utilizza i cookie strettamente necessari al suo funzionamento. Maggiori informazioni

Menu
Bando
Fischer + Montavon architectes-urbanistes SA, à l'attention de Alain Brique, Ruelle Vautier 10, CP 567, 1401 Yverdon-les-Bains, Suisse, E-mail: vernets@fischer-montavon.ch · Genève, Svizzera · Scaduto 28/10/2013
Opération Les Vernets

Genève est au centre d'un territoire en pleine expansion. Grâce à la qualité de vie
incomparable qu'elle offre, cette aire métropolitaine génère un nombre croissant d'emplois et
attire une population qui va de pair. D'après les prévisions actuelles, le développement social
et économique de Genève et de son agglomération implique l'accueil de 200'000 nouveaux
habitants et 100'000 nouveaux emplois dans les 20 prochaines années. Mais la rançon de ce
succès réside dans la difficulté à aménager le territoire au même rythme, en équilibrant
emplois et logements tout en ménageant un environnement de qualité. Le quartier Praille
Acacias Vernets (PAV) offre avec ses 230 hectares une opportunité exceptionnelle pour
construire une part importante de logements et de lieux d'activité sur le territoire cantonal
tout en maîtrisant l'étalement urbain. A terme, en incluant les entreprises maintenues, le
périmètre PAV accueillera environ 25'000 habitants et le même nombre d'emplois. Proche
du centre historique et à la convergence des axes de développement de Bernex et de SaintJulien - Plaine de l'Aire, ce projet de renouvellement urbain met en œuvre la mutation d'une
zone industrielle et artisanale en pleine activité vers un véritable centre-ville mixte et dense.
Il constitue une pièce majeure du projet d'agglomération transfrontalière du Grand Genève.
Dans ce cadre, le site de la caserne des Vernets occupe une place importante, au bord de
l'Arve, à proximité de services et d'équipements centraux, ainsi que sur l'une des entrées
principales depuis le centre-ville pour accéder au vaste quartier "Praille Acacias Vernets"
(PAV).
Le concept « place d'armes de Genève 2015 », développé conjointement par l’Etat de
Genève et la Confédération, permet d'envisager la libération du site des Vernets au profit
d'une nouvelle occupation qui s'inscrit dans la stratégie de développement du grand projet
PAV. Ce concept prévoit la délocalisation de la Caserne des Vernets, notamment sur le site
d’Epeisses, moyennant un montage financier impliquant un groupe d’investisseurs à choisir
par une procédure parallèle au présent concours. La libération du site doit permettre d'y
réaliser un important programme de construction, prioritairement affecté au logement
(environ 1'500 unités) et accompagné de services et d'activités.

Le Conseil d'Etat de la République et Canton de Genève (ci-après Conseil d’Etat) a chargé
l'Office de l'urbanisme d'organiser sur les terrains des Vernets, propriétés de l'Etat de
Genève, des mises en concurrence d'investisseurs et d'architectes sous la forme d’une
double procédure visant à choisir, pour l'une, un groupe d’investisseurs et, pour l'autre, un
architecte concepteur de l'aménagement du site et du projet pour une première tranche de
réalisation, représentant environ le quart de la globalité du programme.
La procédure de sélection pour le groupe d'investisseurs a été initiée préalablement au
présent concours et sera finalisée une fois connu le projet lauréat du concours d'architecture.
Dans le cadre de leur offre finale, les investisseurs devront s'engager à reprendre les
engagements de l'Etat de Genève vis-à-vis du lauréat du concours.
Le concours de projet d'architecture est conduit de manière indépendante de l'appel d'offres
pour investisseurs. Les investisseurs sélectionnés pour remettre une offre seront toutefois
invités à donner un avis sur les projets retenus au second degré du concours, à titre de
spécialistes-conseil.
Le présent document contient les instructions et conditions du concours d'urbanisme et
d'architecture, conduit selon les règles admises par la profession et la loi sur les marchés
publics, soit le règlement SIA 142, édition 2009

Comme annoncé dans le préambule, l'Etat de Genève confiera à un groupe d'investisseurs
la réalisation de l'ensemble du programme bâti non public et des espaces publics à édifier
dans le périmètre. Ce groupe aura eu connaissance du projet lauréat pour établir son offre et
devra s'engager à confier le mandat d'architecte au lauréat du concours.

La nature du groupe d'investisseurs, ses intentions de fractionner le marché en vue de la
réalisation ainsi que les modalités de contractualisation des droits de superficie n'étant pas
encore pleinement connus à ce jour, il est possible que, dans le cadre des conditions
décrites au chap. 2.10, l'Etat reste maître de l'ouvrage à l'issue du concours, pour une phase
transitoire.
Pour les phases ultérieures, il est probable que le marché correspondant au programme de
concours de projet soit réparti entre plusieurs maîtres de l'ouvrage, composant le groupe
d'investisseurs retenu.

Il s’agit d’un concours de projets d’architecture en procédure ouverte à deux degrés tel que
défini par les articles 3 et 6 du Règlement SIA 142, édition 2009.
A l'issue du premier degré, le jury sélectionnera au maximum10 projets pour la poursuite des
études au second degré.
Un seul lauréat sera désigné à l'issue du concours, soit du second degré.

La langue officielle pour l’ensemble des prestations du concours sera uniquement le français
(inscriptions, questions-réponses et rendu du concours). Cette condition est applicable à
toutes les phases de la procédure du concours et à la suite de l’exécution des prestations.